« (…) dans une ère où l’appareillage numérique prend une place grandissante, où les images se collectionnent et s’accumulent sans auteur plus qu’elles ne se prennent grâce à celui-ci, il peut sembler vaguement anachronique de consacrer un livre au travail de Guy Glorieux. Car il arrive qu’au lieu de se balader avec un quelconque appareil numérique, fut-il logé dans un téléphone intelligent ou un iPad, ce photographe préfère une manière de travailler qui présente des liens avec les premiers âges de la photographie (…) ».

Client : Guy Glorieux
Année : 2016

Article précédentAffiche Terrestres
Article suivantDépaysé