Départ 5 août 2022 • Retour 5 février 2024 • Nombre de jours 549
Distance aller 12 304 km • Aller/retour 24 608 km

Le site est connu pour sa poste. En effet, il est possible d’envoyer une lettre ou une carte à partir de Port Lockroy. Ce service dépend de la poste anglaise (Royal Mail). Il y est envoyé jusqu’à 70 000 cartes postales par été austral dans près de 100 pays. Les timbres sont vendus et oblitérés sur place. La durée de réception varie entre deux et six semaines. Le courrier est acheminé par les bateaux techniques ou de croisières jusqu’à Ushuaïa (Argentine), Port Stanley (Îles Malouines) ou Punta Arenas (Chili) puis par avion par les services postaux internationaux classiques.

Port Lockroy fut une base des forces armées britanniques, la « base A » et une ancienne station scientifique britannique en Antarctique, située sur la côte ouest de la terre de Graham (péninsule Antarctique).

Port Lockroy se situe sur la petite île Goudier (moins de 1 km de long et de large), entre Flag Point et Lécuyer Point, à l’ouest de la côte de l’île Wiencke, dans l’archipel Palmer. Découverte lors des deux expéditions de Jean-Baptiste Charcot en 1903 et en 1905, l’île porte le nom du chef mécanicien du Français tandis que le port est baptisé en l’honneur d’Édouard Lockroy (1838-1913), homme politique français et, notamment, ministre de la marine ardent défenseur de la politique navale française.

Aujourd’hui, Port Lockroy est un site historique (Historic Site and Monument No. 61 à la suite du traité de l’Antarctique) ouvert au public, composé d’un musée, d’une poste, d’un magasin de souvenirs. Durant l’été austral, il est gardé par une équipe de trois à quatre personnes qui a pour objectif d’accueillir les touristes et d’observer la colonie de manchots papous. [lire la suite]